Chanel and the make-up robots

Ce spot de pub, vu cet après-midi sur Canal+, au milieu de l’émission cultissime Tout le monde il est beau, interpèle d’abord par sa musique originale, techno matinée de Kraftwerk et de Daft Punk. Puis, c’est le graphisme qui accroche le regard. Des espèces de robots, personnages mécaniques articulés version art toys, très expressifs et presque attachants, s’animent frénétiquement au long d’une longue séquence de 1 mn 20 réalisée en stop-motion (chaque position est photographiée individuellement).

Plutôt habituée aux égéries et aux films à grand spectacle, CHANEL réussit la prouesse de présenter l’ensemble de sa gamme de maquillage (fards à paupières, blushs, pinceaux, petits poudriers noirs et autres vernis à ongle… ornés du double C) dans un spot très réussi issu de la collaboration de Peter Philips (qui a supervisé la naissance de l’ensemble des personnages), directeur (international) de création pour la branche maquillage de Chanel et de Nowness. Si la marque conserve son esprit d’avant garde, elle quitte les conventions du secteur du luxe pour adopter une ligne plus jeune, plus dynamique, plus graphique… plus moderne.

Expérience à prolonger sur le site dédié au maquillage CHANEL MAKEUP CONFIDENTIAL qui vous expédie dans les coulisses de la marque et propose des vidéos exclusives, des tutoriels explicatifs pour réaliser, chez vous Madame, les looks des podiums, des goodies (économiseurs d’écran à télécharger pour votre ordinateur Madame), des interviews de Peter Philips, et bien sûr, beaucoup d’informations sur les produits… Un site animé par les mêmes petits make-up robots que le spot (un début de stratégie mascotte pour Chanel ?), qui quitte là aussi les codes du luxe, pour se rapprocher d’une clientèle plus jeune, branchée, équipée de i-bidules et compte ainsi marcher sur les plates-bandes de marques comme MAC ou Lancôme déjà orientées nouveaux médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *